PACS Progress in Paris – Streamlining Radiology Workflow

February 8, 2012
123 Views
Dr. Daniel Reizine

Dr. Daniel Reizine, Lariboisière Hospital in Paris, PACS coordinator, AP-HP

Dr. Daniel Reizine

Dr. Daniel Reizine, Lariboisière Hospital in Paris, PACS coordinator, AP-HP

Editor’s note: we asked Dr. Daniel Reizine, radiologist at Lariboisière Hospital and PACS coordinator for the AP-HP, to share updates about the Paris PACS project.

The APHP is the main group of hospitals in Paris. It has 22,000 beds, and performs 2 million  radiology exams per year on more than one hundred modalities. These modalities are connected to 37 RIS from 47 departments (31 radiology departments and 16 nuclear medicine departments).

We now have a centralized data center integrating the archives of 20 sites that were previously independent. Since 2005, the Carestream PACS at APHP has accumulated more than 8 million exams and 400TB of data.  150,000 new studies are added each month. This new registry has created a global worklist that can be used to view all patient exams that may have been taken at  several sites, while still allowing each site to work independently of the data center.

A few months ago, we installed a module called “reporting from PACS” which allows us to generate reports directly in the PACS using speech recognition and templates. This module improves radiologist workflow because it eliminates the need to use RIS for reading and reporting. We now use the PACS worklist, where prior reports are also viewed, and the final report is automatically sent to the RIS.

Our main priorities  for future development of the APHP PACS are: integrating 2 Agfa PACS installed in 2 APHP hospitals, into the Carestream system; updating local PACS and installing the Carestream full web image distribution across the APHP (and integrate it in the Orbis electronic patient record); exciting projects to come!

More on our PACS project can be found on AuntMinnieEurope.com.  A French version of this post can be found below.

————————————————————————————————————————————-

Evolution du PACS de l’APHP – amélioration du workflow

Note de l’éditeur: Nous avons demandé à Daniel Reizine, radiologue à l’hôpital Lariboisière de nous écrire quelques mots sur l’actualité du projet PACS de l’APHP dont il est le coordinateur.

L’APHP est le principal groupe d’hôpitaux dePariset de la région parisienne. Il représente 22,000 lits, et on y réalise 2 millions d’examens de radiologie par an sur plus d’une centaine de modalités ; ces modalités sont elles-mêmes connectées aux 37 RIS de 47 services (31 services de radiologie et 16 services de médecines nucléaires).

Nous avons désormais un data center centralisé qui regroupe les archives des 20 sites auparavant indépendants. Depuis 2005, le PACS Carestream de l’APHP a accumulé plus de 8 millions d’examens correspondant à 400TB de données, et 150 000 nouveaux y sont ajoutés chaque mois. Cette nouvelle base de données centralisée a permis la création d’une liste de patient globale qui peut être utilisé pour visualiser l’ensemble des examens d’un patient qui ont pu être réalisés sur plusieurs sites. Néanmoins, chaque site peut travailler indépendamment du data center.

Il y a quelques mois, nous avons installé un module appelé « reporting from PACS » qui permet de générer des comptes-rendus directement dans le PACS en utilisant la reconnaissance vocale ainsi que des comptes-rendus types. Ce module améliore le workflow du radiologue car il permet d’éliminer la phase d’utilisation du RIS pour le diagnostic. En effet, on utilise la worklist du PACS, les comptes-rendus antérieurs sont aussi visualisés dans le PACS, et le rapport final est automatiquement envoyé dans le RIS.

Concernant les futurs développements du PACS à l’APHP, nos principales priorités sont : intégrer les 2 PACS Agfa installés dans 2 hôpitaux de l’APHP dans le système Carestream, mettre à jour les PACS locaux et installer le système Carestream de distribution web des images au sein de l’APHP (et l’intégrer au dossier patient Orbis) ; de beaux projets en perspective !

Vous pouvez aussi consulter l’article posté sur AuntMinnieEurope.